Catégories
développement personnel hypnose

Sept exercices pour le bien-être au quotidien

Voici sept choses que vous pouvez faire chez vous au quotidien, afin d’enrichir vos journées d’énergie positive et progresser dans votre développement personnel.

Le changement personnel n’est certainement pas limité à l’espace et au temps des séances en présence d’un professionnel. S’engager dans une démarche de changement sous-entend un processus continu et presque inaperçu qui, jour après jour, vous rapproche de vos objectifs.

Voici donc quelques exercices quotidiens à pratiquer chez vous en toute liberté et sécurité pour booster votre démarche de mieux-être !

1. Souriez !

Eh ben, oui ! Aussi simple que puissant ! Au réveil, indépendamment de la qualité de votre sommeil ou de ce qui vous attend, faites un grand sourire. Peu importe si vous êtes toujours au lit ou déjà habillé.e face au miroir.
Le ciel bleu ? Minou qui ronronne ? La couette chaude ? Moins 30 jours à Noël ? Les raisons pour lesquelles sourire sont infinies, alors allez-y ! Donnez vous la permission de commencer la journée sur une note positive et vous verrez : jour après jours ce petit exercice du matin aura des effets tangibles sur votre vie !

2. Bougez !

Normalement je justifie ma paresse en me racontant que mon animal totem aimait bien l’hibernation. Mais bouger ne signifie pas se préparer aux prochains jeux olympiques ! Bouger c’est laisser son corps s’exprimer et à la fois se décharger du surplus de tension psycho-corporelle et se recharger d’endorphines.
Chacun dans le respect de ses limites, avec ses préférences et sur la base de son expérience est libre de s’amuser en bougeant, sans se sentir jugé, dans la bienveillance vis à vis de soi même et de son corps. Courez, dansez, marchez, faites du yoga, des étirements des orteils, des oreilles… faites ce qui vous plaît ! Ne vous forcez pas à suivre une routine qui ne vous convient pas.
Le mouvement peut être efficace tout en se faisant dans le plaisir.
Un corps qui bouge (d’un centimètre ou un kilomètre, pendant 2 minutes ou 2 heures) envoie des signaux à l’inconscient qui le copie et… bouge, débloque, casse l’attente et apporte le changement !

3. Gâtez-vous !

“ Si tu ne fais pas ceci, tu n’auras pas cela ! ”. Combien de fois nous l’avons entendu ? Dans un travail de développement personnel nous essayons de redonner de la valeur à l’être, indépendamment de ses réussites ou échecs quotidiens : “ je suis, donc je mérite ”.
Et pour cela je vous invite à vous offrir un petit cadeau par jour. Que ce soit clair : nous n’allons pas ici tomber dans les achats compulsifs ! Vous pouvez vous offrir plein de choses matérielles ou immatérielles, sans mettre main au portefeuille.
Un bain chaud au gros sel ? Des fleurs sur la table ? Une pause ? Un fruit de saison ? Un bon livre ? Un film de votre enfance ? De la musique ? Une nouvelle recette ? Bricolage ? Coloriage ? …
Offrez vous quelque chose de bénéfique, respectueux et plein d’amour. Ces petits gestes augmentent incroyablement votre estime de vous et votre amour propre… parce que vous êtes, donc vous le méritez !

4. Méditez !

Faire attention à ses pensées sans les chasser, sans les cacher, sans les modifier ; être avec soi dans l’instant présent tel que l’on est. Voilà ce qu’est la méditation ! Il n’est donc pas nécessaire d’avoir participé à un atelier dans un monastère bouddhiste en cime à l’Himalaya pour pratiquer la méditation. La méditation est ouverte à tous, dans le monde entier, sans discrimination d’âge, d’expérience, de capacités physiques et facultés mentales, parce que c’est une forme d’être ici maintenant !
Mon conseil pour les débutants qui désirent s’initier à cette pratique millénaire serait de trouver des applications, des vidéos ou des podcasts de méditation guidée. Vous pourrez ainsi choisir la langue, la durée et le type de méditation et vous laisser guider par une voix qui vous plaît. Il existe entre autre des méditations guidées pour bien démarrer la journée, ainsi que pour mieux s’endormir la nuit… vous aurez l’embarras du choix !

5. Pratiquez la Mindfulness !

Le terme Mindfulness indique un état de pleine conscience, une condition mentale particulière qui permet de faire l’expérience sans jugements de ce qui est là au moment présent : sensations, émotions, pensées…
Parfois confondue avec la méditation à cause de leur objectif partagé de ramener la personne à son présent, la Mindfulness se différencie par sa palette de techniques formelles (dont la méditation) et informelles mises au point par le docteur Jon Kabat-Zinn dans les années ‘70.
Une pratique informelle de Mindfulness par jour est déjà un outil très puissant. Vous pouvez par exemple decider de prendre votre tisane de manière “ mindful, pleinement consciente : engagez vos cinq sens et observer votre tisane, la forme de la tasse, la couleur du liquide, les mouvement et les vibrations sur la surface…; sentez dans vos mains son poids, sa température…; sentez son arôme… ; quand vous êtes prêt.e à la boire, prenez juste une petite gorgée et observez toutes les sensations à l’intérieur de la bouche avant de l’avaler…; écoutez le bruit de la gorge qui laisse descendre la tisane…
Et lorsqu’une pensée fait son apparition, sachez que c’est normal, observez où votre esprit est parti et ramenez très gentiment votre attention à la tisane.
De cette manière vous pouvez vous entraîner avec d’autres actions : faire la vaisselle, laver les main, monter l’escalier ou marcher d’une pièce à l’autre…

6. Faites de l’auto-hypnose !

Une auto-hypnose de 10 minutes par jour aide sans aucun doute à accélérer et approfondir le changement positif. Pratiquer l’auto-hypnose est très simple, mais pour que cela soit vraiment efficace et bénéfique, suivre des consignes précises se révèle indispensable. En conséquence, si vous ne vous sentez pas prêt.e à tenter cet exercice et que vous préférez perfectionner un protocole d’auto-hypnose spécifique et surtout personnalisé, n’hésitez pas à me contacter !

Voici un exemple d’exercice d’auto-hypnose en cinq étapes à pratiquer assis, lors d’un temps calme et choisi, dans un espace sécurisé et sans être engagé dans d’autres activités :

  1. Je choisis et écris sur un papier un objectif à court terme, réaliste et en phase avec mes valeurs (ex : me faire confiance lors des confrontations au travail ; manger à ma faim ; accueillir et comprendre ce qui me bloque et m’en libérer…)
  2. Je m’assieds confortablement et laisse mon corps s’ajuster, les pieds adhérant au sol et, en gardant le papier entre l’index et le pouce de ma main gauche, je lis mon objectif de manière posée et affirmée.
  3. Après une grande inspiration, je me rappelle que ce travail positif et bénéfique se fait tout seul dans les meilleure conditions et que mon coté vigilant reste silencieusement actif tout au long de l’exercice, prêt à intervenir et à me ramener vite fait ici, si besoin.
  4. Mes yeux collés sur le papier, j’exerce une légère pression des doigts qui le tiennent et je me dis que, d’ici quelques instants, quand mes doigts se relâcheront, mes yeux se fermeront automatiquement. À ce point le travail commencera et une partie de moi sera libre de faire, de me montrer ou communiquer quelque chose de bon, utile et positif pour moi, dans mon intérêt, selon mon objectif, avec douceur et bienveillance. Et quand ces informations arriveront, mon inconscient saura trier et enregistrer le nécessaire pour que je puisse m’en servir dans mon présent, dès la fin de l’exercice.
  5. Une dizaine de minutes après la fermeture de mes yeux, le travail sera fait et quelque chose fera comprendere à mes yeux que c’est le moment de s’ouvrir et à mon esprit de revenir intégralement, gentiment et en se sentant beaucoup mieux.

7. Entraînez la pensez positive !

Je suis très heureuse d’avoir finalement décidé d’écrire un petit paragraphe sur ce qui est, sans aucun doute, ma pratique préférée !
Penser positivement ne signifie pas devenir aveugle aux problèmes de la vie, se donner un air superficiel ou incassable, faire comme si tout allait parfaitement – alors qu’une partie de nous a envie de pleurer de grosses larmes, ou encore obtenir toute sorte de choses sans bouger un seul doigt !
La pensée positive dans sa forme la plus basique est tout d’abord une programmation neuro-linguistique qui nous apprend à s’auto-adresser des phrases encourageantes et bienveillantes avec l’objectif de casser les blocages mentaux qui nous limitent dans la vie de tous les jours.
Cette base de programmation constitue le terrain fertile sur lequel nous semons nos graines et les cultivons : une terre polluée, pauvre ou très peu entretenue aura du mal à nous donner des fruits.
L’exercice de pensée positive que je vous suggère ici est d’une extrême facilité et consiste à écrire pour soi une petite phrase differente tous les jours. Chaque phrase doit, par contre, suivre trois règles d’or que j’ai définies. Elle doit être :

  • positive
  • affirmative
  • au présent de l’indicatif

Par exemple : “ je vois ma beauté et je rayonne ” ✅

Lorsque les trois règles ne sont pas suivies, des phrases similaires sont produites :

  • “ Je lâche ma mocheté et je rayonne ” ❌ —> affirmative, au présent de l’indicatif, mais le mot “ mocheté ” donne une forte connotation négative ;
  • Je ne me cache pas ma beauté et je rayonne ” ❌ —> positive, au présent de l’indicatif, mais à la forme négative ;
  • Je vais/voudrais voir ma beauté et je vais/voudrais rayonner ” ❌ —> positive, affirmative, mais dans un autre temps et mode.

Ces trois règles d’or sont très importantes car l’inconscient/Univers :

  • ne fait pas de distinction entre connotation positive/négative ; comme tout est neutre pour lui, il prend ce qu’on lui donne et il nous le renvoie. Quand nous écrivons “ mocheté ”, c’est de la mocheté qu’on va voir partout ! Alors que si nous choisissons méticuleusement les mots les plus chargés de positivité… ça sera comme dans un miroir !
  • zappe complètement la négation. De la phrase “ je ne me cache pas ma beauté ” il ne retient que “ je me cache ma beauté ”, fin de l’histoire !
  • agit dans l’ici et maintenant. Pour communiquer avec lui nous devons donc accepter que si un changement est possible, il se produit ici, en cet instant, pas hier, pas demain. Car l’instant présent est tout ce dont nous disposons. Avec “ je vais voir ma beauté ” nous envoyons le message erroné que nous ne sommes pas prêt.e.s à la voir maintenant. Et quand nous employons un conditionnel… eh ben, nous rentrons automatiquement dans une autre condition, comme dans une dimension parallèle et sans contacts avec le présent que nous vivons.

Amusez vous à formuler les phrase les plus directes, riches de signification et puissantes en même temps !


Bien que chargée, cette liste d’exercices n’est pas du tout exhaustive ! Avec les bonnes intentions et la juste motivation, chacune des activités que vous aimez peut se transformer en une incroyable occasion de développement personnel et changement profond !

Il ne me reste plus qu’a vous souhaiter un bon entraînement ! N’hésitez pas à partager cette liste si elle vous a plu et à m’envoyer vos retours et commentaires !

2 réponses sur « Sept exercices pour le bien-être au quotidien »

Merci beaucoup de votre message. Il est passe et surtout il arrive a point nomme pour moi …. il n’y a pas de hasard👌merci de votre sourire que j’ai ressenti entre les lignes …MERCI💃

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s